Vitabio

Mon enfant a tout le temps faim, que faire ?

Mon enfant a tout le temps faim, que faire ?

Si votre enfant fait partie de ceux qui mangent beaucoup, suivez nos conseils.

En pleine croissance et souvent très actifs à l'école, il arrive que certains enfants donnent l'impression d'avoir tout le temps faim.
Entre le "gros appétit" et le dérèglement, il y a un fossé.
Néanmoins quelques mesures simples permettent de revenir à un appétit normal.

Un oeil sur la courbe de croissance

C'est celle que le médecin renseigne à chaque visite : la courbe taille/poids se traduit ensuite en courbe d'IMC. Cette courbe permet d'alerter en cas de risque de surpoids. Si votre enfant n'est pas en surpoids, pas d'inquiétude : il s'agit de s'adapter à ses besoins. Dans le cas contraire, la discussion avec le docteur s'impose pour prendre les mesures qui s'imposent sans complexer l'enfant.

Quelques astuces :

1/ Veiller à ce qu'il prenne bien 4 vrais repas par jour : petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner. Souvent, la case goûter se réduit à quelques gâteaux dans le cartable. Du coup, la demi-baguette voire la baguette complète peut être sacrifiée sur le chemin de retour de l'école, à 1h du dîner. Un goûter équilibré (une céréale, un produit laitier, de l'eau et un fruit) s'impose.

2/ Ce n'est pas pour rien que les repas à la cantine prévoient une entrée, un plat, un laitage et un dessert. L'entrée ouvre l'appétit de l'enfant et lui permet de se rassasier plus vite avec le plat principal. Adapter nos comportements d'adulte (de moins en moins d'entrée) aux enfants n'est pas la bonne solution pour les enfants à gros appétit : leurs besoins sont supérieurs.

3/ Lui imposer de bien mastiquer et manger à table : il faut 20 minutes au cerveau pour comprendre qu'il a mangé. Un enfant qui "gobe" plutôt que de mâcher risque non seulement les aigreurs d'estomac mais aussi de ne jamais se sentir rassasié. De même, attendre un peu avant de le resservir permet de laisser le temps au sentiment de satiété d'apparaître. Vous pouvez bien sûr lui donner une autre portion s'il la demande, mais privilégiez les légumes si possible.

4/ Misez sur les sucres lents et les fibres : les pâtes, pommes de terre, céréales complètes... peuvent être consommés à satiété tant qu'ils ne sont pas accompagnés de sauces grasses ou sucrées. Un féculent à chaque repas, accompagnant les légumes, est recommandé. De même, n'hésitez pas à lui faire consommer des fruits secs, hautement caloriques et riches en fibres, ils "calent" bien davantage que les fruits frais et sont souvent mieux acceptés par les réfractaires.


Bon à savoir sur l'IMC :

L'IMC augmente la première année, puis diminue jusqu'à 6 ans et augmente à nouveau. Cette remontée qui a lieu en moyenne à 6 ans est appelée rebond d'adiposité. Plus le rebond d'adiposité est précoce et plus le risque d'obésité augmente.
Entre 4 et 7 ans, la courbe d'IMC des enfants descend très bas. C'est normal, les enfants de cet âge "doivent" être minces. Ils grandissent et se dépensent, et posent les fondements de leur métabolisme futur.




Voici des articles sur le même thème :